• Chloris

     

    La nature est une nymphe dans les éclats du printemps
    Au teint pâle de l'hiver désormais fané
    Elle quitte le froid et la neige pour bercer les fleurs envoûtées
    Souriante dans son corset de tulipes et de jonquilles s'enlaçant

    Sous chacun de ses pas naissent une nouvelle vie
    Elle marche et défait la surface cristalline des rivières
    Les oiseaux dans son sillage chantent les premiers airs
    Chaque plante, chaque être renaissant à l'envie

    Je m'imagine déjà dans les champs écarlates
    Poursuivant les vestiges de ton odeur
    Je ne verrai que ton ombre fugace, qu'une lueur
    Pourtant je chercherai sans cesse ta beauté disparate

    Tu es ma seule quête, ma dernière prière
    Je ne laisserai pas l'automne t'enlever à nouveau
    Pour toujours ton sourire et les champs de coquelicots
    Je te suivrai jusqu'aux forêts de lierre

    Je voudrai être le prochain à embrasser tes suaves lèvres
    À pouvoir respirer ton frêle jasmin
    À admirer ton sourire pur et sibyllin
    Je t'oublierai finalement pour te retrouver avec fièvre

     

    Chloris

     

    Note: J'ai écris ce poème selon le thème donné par Lisa "Le printemps", malgré un début laborieux j'ai aimé travailler sur ce thème. Je lui ai même fait une illustration comme vous pouvez le voir. Mes talents de dessinateur sont plutôt mitigés mais j'espère que ce dessin vous plaira. Et quant au titre, "Chloris" est dans la mythologie grecque la nymphe des fleurs et du printemps.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :