•  

    J'attends dans la rosée du matin
    J'attends dans la brise du soir
    Les feuilles ont pris leur couleur carmin
    Les fleurs sont devenues noires

    Empreins de cette morne lassitude
    J'attends de voir la neige blanchir les champs
    Ou de voir le soleil éclairé toujours aussi prude
    D'admirer le monde l’œil incandescent

    J'attends épris de contemplation
    Avec le vent partent mes noires idées
    Avec la nuit disparaissent mes passions
    Je ne sais plus de quel bois je suis fais

    Je ne sais pas ce que j'attends avec tant d'espoir
    Mais je suis là et j'attends tout de même
    J'attendrai de voir l'Homme accomplir ses déboires
    Et de voir s'éterniser le système


    votre commentaire
  • Personnage: Shake

       Voilà une esquisse d’un des personnages de l’Héritier des Dieux : Shake.  Si je le dessine c’est plus à but personnel, pour mieux le décrire ou le définir dans la fiction. Mais vous ne devez pas obligatoirement garder cette image pour vous « imaginez » Shake. Je pense que c’est mieux si vous avez votre propre vision du personnage.


    votre commentaire
  •  

    La vitre se parsème de gouttes

    Quelques flaques éparses sur la route

    Et derrière les traits chaotiques

    Tracés par la fine pluie, s’applique

    Un reflet un peu flou, presque estompé

    Le ciel et les forêts embrumés

    Le monde s’assombrit d’un noir mat

    Le bitume devenant noirâtre

    Sous seulement quelques gouttes d’eau

    Si haute par-delà les oiseaux

    Corps célestes peut-être déchus

    Tombant sur ces toits un peu perdus

    Et moi, qu’une ombre filant entre elles

    Inscrit quelque part dans ma prunelle

    Cette route noire et ce ciel gris

    Ces nuances de monotonie

    Appartenant à un faux automne

    Dans un trop fidèle monochrome

    Brisé par des reflets lancinants

    Les feux et les néons dans le vent

    Ce même vent qui effacera

    Ce paysage sans un éclat

    Brillant pourtant d’une beauté sobre

    Comme si Septembre était Octobre

    Qu’importe la beauté n’a pas d’heure

    Ni de lieu qui lui serait meilleur

     

    Note : J’ai écrit ce poème en regardant par la vitre alors que j’étais en bus. J’ai toujours trouvé à la pluie quelque chose de beau, une beauté qu’on ne trouvait pas ailleurs. Dans ce poème j’ai voulu montrer que chaque chose à une part de beauté et qu’il faut juste savoir la regarder du bon angle.


    votre commentaire
  •  

    Ci-dessous la liste de chacun des poèmes par ordre alphabétique (cette liste sera mise à jour à chaque poème publié) :

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Cette nuit je m’en vais rêver
    Vers d’autres horizons brisés
    Là où les arcs-en-ciel se terrent
    Le ciel épousera la terre
    Tous ces rêves je les perdrai
    Dans une brume immaculée
    Mais si ce soir je peux les vivre
    Peu m’importe ce qui va suivre

    Car ce soir je m’en vais rêver
    Fuir les démons de mon passé
    Courir pour mes désillusions
    En trainant des jambes de plombs
    Le sommeil rabattra son voile
    Sur cet autre rêve létal
    Et encore j’oublierai tout
    Un frisson resté dans mon cou


    La nuit tombée j’irai rêver
    J’irai aimer la voie lactée
    Et quelque reflet dans l’acide
    Sans jamais devenir lucide
    Je suivrai chacun de mes rêves
    Je m’imprégnerai de leurs sèves
    J’irai au gré de mes pensées
    Jusqu’au matin trop embrumé

     

    Note : Une amie m’a proposé ce thème « faire un poème sur les rêves « . Au début je n’avais pas vraiment d’idée, mais dès le lendemain j’ai essayé de commencer le poème et je l’ai fini dans la matinée. Dans la dernière strophe le vers « Sans jamais devenir lucide » fait référence à un type de rêve : les rêves lucides. En bref c’est un rêve où on comprend qu’on est en train de dormir, grâce à cela on peut contrôler le rêve. Ce serait trop long pour tout dire alors je vous invite à vous renseigner sur le sujet, je le trouve très intéressant.

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires