•  

    Je suis une créature de la Nuit

    Vivant et mourant sur les pavés

    Tu es un être de clarté et d'esprit

    Marchant parmi les êtres éclairés 

     

    Chaque nuit je parcours les rues ombrées

    Avec les rats suivant ma silhouette fuyante

    Parfois je te vois à travers les vitres embrumées

    Tu regardes dehors et ne me vois, si innocente

     

    Chaque jour tu parcours les rues mondaines

    Avec les galants te poursuivant bel et bien

    Parfois tu me donnes quelques pièces lisant ma peine

    Je retiens tes traits, tu effaces les miens

     

    Chaque soir tu oublies le fait que j'existe

    Alors que moi je m'accroche à ton image

    C'est grâce à elle que je tiens et persiste

    Si seulement je réussissais à te tenir en rage

     

    Ce matin je te vois comme toujours

    Tu me tends quelques pièces et je te souris

    Je suis de la Nuit, toi tu es du Jour

    J'espère en secret une aube infinie

     

    Note: J'ai écrit ce poème selon le thème proposé par Elrad: "L'ombre et la lumière".


    votre commentaire
  •  

    Étendue d'arbres et de verdures,

    Côtoyant cette immensité où poussent les graines ;

    Ainsi se joue la Nature,

    Des frontières et limites vaines.

     

    C'est une terre couverte par les blés.

    Où viennent gambader les chevreuils,

    Et penser les éthérés.

    Une terre où ne peut que s’éterniser notre œil.

     

    C'est une entité imparfaite,

    Courbée par de légers vallons.

    Mais d'autant plus parfaite,

    Dans ses maigres imperfections.

     

    C'est un lieu intemporel,

    A la terre humidifiée par la pluie,

    Où les gouttes ruissellent

    C'est un champ, et le temps n'a pas d'emprise sur lui

     

    Sensible aux vents changeants,

    A la grêle et aux intempéries

    Impassible face aux ravages du temps 

    C'est un champ, et le temps n'a pas d'emprise sur lui

     

    Note: J'ai écris ce poème sur, vous l'avez compris, un champ. C'est près d'un endroit que j'apprécie énormément, et un après-midi je suis allé marcher dans ce champ. J'ai dû y rester bien trois heures à penser et écrire ce poème.

    Si vous le voulez, vous pouvez mettre dans les commentaires des thèmes pour un poème que je j'écrirai. Proposez votre idée dans la Shoutbox (Exprimez-vous!) ou en commentaire. Vous avez jusqu'au 15/03/2017, je réaliserai le poème peu de temps après. 

       Résultats:

    Daesh: 25%

    Le printemps: 75%


    votre commentaire
  •    Après une présentation rapide de mon blog, je voudrais vous parler un peu plus de mes poèmes et du nom de mon blog L'âme de la plume. J'ai écrit quelques poèmes étant enfant mais celui que je considère comme le premier est Il ne faut pas oublier, je l'ai écris à l'âge de mes 12 ans. Pourquoi je le considère comme mon premier poème ? Car à mon sens c'est le premier qui à l'âme d'un poème, qui apporte quelques choses et qui de plus à une plume plus agréable à lire que les précédentes. Vous pourrez me demander également pourquoi la poésie ? Eh bien je ne sais pas trop, après avoir écrit Il ne faut pas oublier la poésie s'est présenté clairement devant moi et je l'ai attrapé. Et puis petit à petit la passion de la poésie est devenue besoin. Aujourd'hui j'écris car j'ai besoin de coucher mes sentiments sur le papier et même si ma plume écrit sur un paysage, écrire m’apaise.

       Maintenant j'aimerai vous parlez du style de poème que j'écris. Au début j'ai commencé avec des poèmes sur la vie, si je puis dire, puis j'ai rédigé des poèmes sur la nature, sur les paysages qui s'ouvraient devant mes yeux. Mais maintenant j'écris sur tout, des poèmes d'amour bien évidemment, des poèmes sur l'amitié, des poèmes lyriques, des poèmes sur la société et ses travers, sur la solitude, sur l'amitié, sur le voyage... Tout sur ce que mon âme à besoin de s'exprimer en somme. 

      Je pense que vous avez tous compris le titre de mon blog, L'âme de la plume. La plume pour symboliser ma littérature, mes écrits, mes fictions, mes poèmes... Et "âme" car au final avec ces écrits, je vous offre mon âme sur un plateau d'argent. Car à mon sens on comprend plus quelqu'un en lisant ses écrits qu'en le côtoyant.

       J'espère que mes thèmes vous plairont et que ma plume saura toucher votre cœur...


    votre commentaire
  • Plan de Dem'Breck

       Voilà une ébauche du plan de Dem'Breck. La cité du peuple dans l'Ancien langage. Cette ville a abrité de nombreuses générations de Résistants. La cité s'est construite petit à petit sans rues bien tracées ou autres. Les maisons sont donc placées de façons aléatoires. Cette organisation permet une très mauvaise défense une fois les murs franchis. Vous pouvez aussi remarquer quelques maison à l'entrée de Dem'Breck ces maisons comme beaucoup d'autres ont été détruites lors du siège de Dem'Breck.


    votre commentaire
  •  

    Il ne faut pas oublier, 

    Que la vie est un voyage, 

    A travers les âges. 

    Que la vie est une graine

    Qui grandit telle une reine, 

    Que la vie est une maison, 

    Dont les proches en sont les maçons. 

      

    Il nous faut vivre 

    De notre vie, être ivre. 

    Vivre à l'ombre du bonheur 

    Dans un monde où malheur est lueur 

    Lueur prête à disparaître. 

    Dans un monde où joie est maître 

      

    Il n'y a pas de vie sans tristesse 

    Cependant c'est de la que tient la sagesse 

    La peur de mourir 

    La crainte de périr 

    Rendent notre existence ardemment vécu. 

    La vie est notre dû 

    La vie est notre guerre 

    A nous êtres éphémères... 

      

    Qu'importe le nombre de printemps 

    Nous devons vivre notre vie, notre présent. 

    Il ne faut pas omettre le passé, 

    Mais ne pas s'y attarder. 

    Et regarder d'un regard encore pur, 

    L'avenir et le futur. 

     

    Note: Je tenais à le mettre en premier car c'est le premier poème que j'écris mais que j'ai continué après coup pour un concours de poésie de l'AMOPA.

     

    Si vous le voulez, vous pouvez mettre dans les commentaires des thèmes pour un poème que je j'écrirai. Proposez votre idée dans la Shoutbox (Exprimez-vous!) ou en commentaire. Vous avez jusqu'au 15/03/2017, je réaliserai le poème peu de temps après. 

     

       Résultats:

    L'ombre et la lumière: 38%

    L'émigration: 25%

    Japon médiéval après une bataille: 38%


    2 commentaires